Remèdes - A quoi sont dues les douleurs diffuses avec syndrome inflammatoire ?

Posted on

Dans d’autres cas, les traumatismes par le choc, l’élongation, le claquage ou la déchirure sont autant de sources de douleur pour les muscles.

L’ibuprofène, le naproxène ou le paracétamol peuvent être efficace pour lutter contre les douleurs lors de myalgie. Des plantes pour soulager les douleurs articulaires Vous avez des douleurs articulaires. Quelles sont les bonnes plantes pour traiter les douleurs des articulations ? Ainsi, vous pouvez avoir recours aux plantes pour réduire les douleurs articulaires et protéger vos cartilages. La racine de cette plante est anti-inflammatoire, analgésique et draine l’acide urique. Le recours aux plantes médicinales pour les douleurs articulaires, 3 plantes sont particulièrement intéressantes pour l’arthrite, l’arthrite rhumatoïde, douleurs musculaires et pour stimuler le système immunitaire. Aujourd’hui, en phytothérapie dans le monde entier, la griffe du chat est principalement connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, immunomodulateur et immunostimulante, mais également comme analgésique. Les huiles essentielles sont vraiment très aidantes pour réduire rapidement les douleurs, les inflammations, l’angoisse, les spasmes, etc. à 17:16 Sommaire Cette plante d’Afrique du Sud est également connue sous le nom de “griffe du diable”.

A quoi sont dues les douleurs diffuses avec syndrome inflammatoire ?

  • utile pour soulager les douleurs musculaires qui surviennent suite à un effort intense ;
  • favorise également la récupération après une activité particulièrement importante
  • prendre jusqu’à 500 mg de vitamine C ;

Et ce qui est intéressant dans cette plante, c’est l’inflorescence avec des petites fleurs blanches.

La reine-des-prés est une plante aux vertus intéressantes que l’on peut aussi utiliser en cuisine. Le bourgeon de cassis, lui, peut être récolté en hiver lorsque la plante est en repos végétatif, c’est-à-dire en période de dormance. Bien indiqués pour atténuer les douleurs rhumatismales et articulaires, les feuilles et bourgeons de cassis sont riches en flavonoïdes. – furoncles ——————— COPYRIGHT © MR-GINSENG.COM , (titré exceptionnellement à plus de 2,5% en Harpagosides), pour avoir de très puissants effets anti-inflammatoires et diminuer efficacement les douleurs. C’est une plante de la famille des Pedaliaceae, qui pousse dans des régions très chaudes, arides et désertiques, là où la végétation a parfois complètement disparue. Lorsque les colons européens arrivèrent en Afrique, ils emmenèrent la plante avec eux, qui fut largement utilisée. Préférez l’Harpagophytum BIO dont les principes actifs sont généralement beaucoup plus présents et efficaces, ce qui demande des quantités moins importantes pour la même efficacité. L’Harpagophytum est la plante par excellence pour soigner les tendinites et foulures, arthrose, torticolis, sciatique, lumbago et maux de dos. L’Harpagbophytum est également une plante très utile lors de chocs sévères, d’accidents  ou encore de traumatismes.

Arthrite : Nos meilleures recettes pour la soulager avec une huile essentielle

  • l’application de chaud, les bains chauds (le plus chaud possible) ;
  • les massages ;
  • adopter une alimentation favorisant la détoxication.

La plante augmente également la souplesse articulaire, et permet de prévenir efficacement les douleurs chez les sportifs.

En Afrique, la plante est recommandée pour les maladies du sang, l’indigestion, ainsi que pour favoriser l’accouchement des femmes, en diminuant la douleur. L’Harpagophytum est une plante sécuritaire et très utilisée dans le monde. Cependant, il faut s’assurer de la tolérance de votre corps à cette plante, les principes actifs, étant très puissants. Voilà pourquoi, il faut commencer par de petites doses d’Harpagophytum pour tester la sensibilité/compatibilité de votre corps à cette plante médicinale, puis augmenter progressivement les doses. Généralement plus une plante médicinale à des propriétés spécifiques actives, plus son risque d’interagir avec des médicaments est important, ce qui est le cas de l’Harpagophytum. En utilisant ce procédé ont détruit aussi une très grande partie des principes actifs, la plante perd d’ailleurs son odeur pourtant si caractéristique. Pour plus de conseils, cliquez sur le lien ci-dessous: La vitamine E agit comme un puissant anti inflammatoire, elle vous soulage des douleurs articulaires. L’harpagophytum, la plus connue est une plante aux propriétés antalgiques et antirhumatismales. L’ortie blanche pour soulager les douleurs articulaires, était utilisée par nos grands mères, elle se roulaient dans les orties pour diminuer les crises rhumatismales.

  • les soulager ;
  • favoriser la rémission des blessures un peu plus graves.

La griffe du diable (harpagophytum) est une plante Africaine qui est surtout utilisée pour son action anti-inflammatoire.

Certaines se montrent très efficaces pour soulager les douleurs quelle qu’en soit la cause, d’autres ont une action  reminéralisante, telle est le cas de la Prêle. Par sa teneur importante en éléments minéraux, Equisetum arvenseest donc une plante digne d’intérêt dans les maladies dégénératives et les états de déminéralisation. Selon cette théorie, la plante, par sa forme, sa couleur, ses sécrétions ou son milieu de vie, “signent ” son activité médicinale. Les fleurs males et femelles sont sur des chatons séparés ; c’est une plante dioïque. L’harpagophytum exerce une action anti-inflammatoires et améliore la mobilité comme la souplesse articulaire: c’est une plante à recommander aux sportifs. La tige de l’ananas contient en effet une enzyme appelée la bromélaïne aux propriétés anti-inflammatoires, recommandée par le Laboratoire de Rhumatologie Appliquée (Labrha) pour soulager les douleurs diffuses. Certaines plantes peuvent aider pour réduire les douleurs, et d’autres à soigner / reconstruire le cartilage. La première plante qui vient à l’esprit lorsque l’on parle de douleur, c’est l’harpagophytum. Il s’agit de la plante de référence en termes de douleurs (analgésique) et inflammation (anti-inflammatoire).

Cette plante a des propriétés antalgiques et antirhumatismales, c’est-à-dire qu’elle agit sur la douleur mais également sur l’inflammation, sans compter qu’elle ne présente aucune toxicité.

Une étude allemande* a démontré que 80 % des patients toléraient mieux le traitement à base de cette plante qu’un traitement anti-inflammatoire plus classique. Cassis : les feuilles et les bourgeons de cassis sont indiqués pour soulager les crises et diminuer les douleurs articulaires de l’arthrose. Prêle : très riche en silicium, cette plante est très utile à la régénération des tissus conjonctifs comme le cartilage, les tendons, les articulations. Une plante qui fait chanter les os, la prêleC’est certainement la plante la plus utilisée depuis l’Antiquité. Cette plante qui existait déjà aux premiers âges de la terre se distingue des autres par son extraordinaire richesse en silice. La plante du dos : le bambouIl est temps d’offrir à cette plante exotique la place qu’elle mérite au sein des plantes médicinales. Lorsque les douleurs sont installées, certaines plantes utilisées depuis de très nombreuses années pour leurs vertus apaisantes peuvent soulager le patient. Découvrez-les… La Griffe du Diable (ou Harpon Végétal, ou Harpagophytum) : c’est une plante utilisée depuis de longues années en médecine traditionnelle africaine. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoire et antalgique, sa racine se révèle très efficace pour soulager les douleurs articulaires, musculaires et tendineuses, et favoriser la souplesse des muscles. (1) L’Arnica Montana : ses fleurs sont utilisées pour soulager les douleurs musculaires et articulaires. La Reine des Prés : c’est une plante riche en flavonoïdes antioxydants qui lui confèrent une action anti-inflammatoire. Grâce à leur teneur en acide salicylique (un analgésique dont l’aspirine est un dérivé), ses fleurs sont utilisées pour soulager les douleurs articulaires, musculaires et tendineuses. Le Curcuma : c’est une plante utilisée depuis de longues années en médecines traditionnelles asiatique et indienne. La Prêle et l’Ortie : grâce à leur richesse en silice, leurs parties aériennes sont utilisées pour soulager les douleurs articulaires et préserver le capital articulaire. Le Bambou : tout comme la Prêle et l’Ortie, c’est une plante très riche en silice. Le Cassis : c’est une plante utilisée traditionnellement pour ses effets anti-inflammatoire, analgésique, et diurétique. Grâce à leur richesse en actifs anti-inflammatoires, ses feuilles et ses bourgeons sont utilisées pour soulager les douleurs articulaires.